S'inspirer

La visualisation au service de nos objectifs

Merci @ Pixabay

Quelque soit la forme que prend notre parcours professionnel ce chemin nous donne des objectifs à atteindre et c’est bien là l’essentiel, car les objectifs sont un moteur de réalisation de Soi !

L’évolution de nos aspirations au travail rythme notre parcours professionnel et dessine, au grés des années une destinée qui parfois prend la forme d’une montagne à gravir.

Réapprendre le sens du mot objectif.

Si, pour un grand nombre d’entre nous le mot objectif se résume à une feuille de papier signée lors d’un entretien annuel pouvant éventuellement avoir un impact sur notre rémunération, cette vision n’en est pas moins court-termiste et bien trop réductrice. De plus, cette conception des objectifs est peu prescriptrice de notre niveau d’engagement d’une part, et de notre épanouissement au travail d’autre part.

Fixer ses objectifs soi-même: ça change tout !

Pour comprendre le véritable sens du mot objectif il faut l’internaliser : l’objectif ne doit pas venir de l’extérieur mais de nous-même. Dès lors, la conception de la notion d’objectif prend un sens différent : l’objectif est là pour nous servir de tremplin, nous ne sommes plus au service des objectifs.

Une fois son objectif bien identifié, la temporalité change : maintenant nous pouvons avoir une vision claire de nos objectifs à long terme, moyen terme et court terme. Ce premier point fait toute la différence.

En cultivant son objectif principal, nous pouvons le voir et garder enthousiasme constant. De cet objectif principal découle des étapes (ou des sous-objectifs) pour l’atteindre. On distingue donc, la fin (la vision) et les moyens.

Pour gravir la montagne, visualiser et échelonner son parcours grâce à une réflexion de fond permet de servir son objectif principal. De quel matériel ai-je besoin? Qui va m’accompagner et m’épauler ? Cette montée se fait-elle en solo ou en duo? Quelles étapes dois-je nécessairement valider?

C’est le second point : organiser et planifier son objectif principal.

Si la préparation est donc une clef essentielle pour comprendre comment on va faire le chemin, la visualisation est un outil extrêmement puissant pour regarder attentivement où l’on va.

L’évolution de nos aspirations au travail rythme notre parcours professionnel et dessine, au grés des années une destinée qui parfois prend la forme d’une montagne à gravir.

Quelque soit la forme que prend notre parcours professionnel ce chemin nous donne des objectifs à atteindre et c’est bien là l’essentiel, car les objectifs sont un moteur de réalisation de Soi !

Visualiser pour matérialiser son objectif.

Que l’on soit en quête d’un poste de manager d’équipe ou dans processus de changement de métier, visualiser de manière régulière son objectif consiste à y associer des images, scènes et situations. L’organe de la pensée, notre cerveau, aime matérialiser l’abstrait et le rendre concret pour ainsi créer le futur.

Certains diront que cela s’apparente à une activité onirique, c’est évidemment un processus différent des rêves. Visualiser nécessite tout d’abord que l’étape précédemment citée soit clairement remplie : objectifs clairs et encadrés dans une temporalité définie (par nous-même).

Dès lors il nous est possible de visualiser ! La visualisation est un état d’éveil actif, de pleine conscience pendant lequel nos pensées vont créer la situation que nous désirons. La visualisation doit être précise, facile à décrire, associée à un sentiment de bien-être, de confiance et d’optimisme.

Ainsi, si l’on souhaite manager une équipe de cinq personnes par exemple, nous pouvons mentalement nous projeter, avec concentration dans une situation où nous travaillons avec notre équipe, voir les visages, le sujet de la réunion, le lieu, les échanges … plus nous apportons de précision à la visualisation plus notre niveau d’engagement vers cet objectif sera interprété comme fort par notre cerveau.

Pourquoi visualiser est un terreau fertile pour accomplir nos objectifs ?

En matérialisant son objectif, nous gardons un niveau de motivation élevé quotidiennement. Parfois, la montagne à gravir nécessite une longue montée se traduisant par des objectifs à moyen ou long terme. Pour ne pas s’essouffler et garder le cap, la visualisation joue un rôle de maintien de la motivation.

Concrétiser l’abstrait redonne donc du sens le long du chemin et les étapes intermédiaires sont ainsi des jalons à poser pour atteindre notre objectif final. Ces étapes ne sont pas considérées comme des contraintes mais plutôt comme des points de validation vers notre objectif. En validant cette étape, c’est un pas de plus qui nous rapproche de l’objet de notre quête !

Visualiser son futur métier permet aussi d’adopter l’attitude pour l’atteindre. Notre état d’esprit change et notre comportement s’adapte.
Cela permet de se comporter comme si nous avions déjà atteint cet objectif. Ainsi, pour reprendre l’exemple du manager encadrant, il est possible d’adopter l’état d’esprit et l’attitude du manager que l’on souhaite incarner : nos valeurs, notre attitude, nos rapports aux autres, notre disponibilité, notre écoute, notre sens de l’engagement etc… Tous ces points peuvent déjà faire partie de notre attitude au présent, pour mieux servir notre futur 🙂

Pour aller plus loin …

La visualisation reste un acte mental qui permet de concrétiser et de se projeter dans une situation désirée. Nous pouvons utiliser la visualisation à tout moment, pendant le trajet du travail (si vous êtes en transport 😉 ), c’est un puissant outil de motivation pour démarrer la journée !

Aussi, un acte physique complémentaire consiste à rencontrer des professionnels inspirants ayant accompli le même type de réalisation, ceci nous permet de mieux comprendre les tenants et aboutissants.
En bref, pour mener à bien nos objectifs, agissons comme si nous étions déjà dans la situation convoitée !