S'inspirer

La perte de sens au travail, que faire ?

La notion de sens au travail est particulièrement renseignée dans les médias depuis quelques années. Reflet d’un monde du travail qui évolue sans cesse et nous questionne. Le sens que nous portons aux choses, aux évènements est indéniablement subjectif, intime, et difficile à partager. Cette période peut être source de solitude, néanmoins, il s’agit d’un questionnement bénéfique pour la suite d’une carrière. Déchiffrage.

La subjectivité de la notion de sens

Ce qui fait sens pour l’un ne fait pas forcément sens pour l’autre. Dans cette phrase réside la difficulté à laquelle nous sommes confronté lors d’un questionnement sur le sens de son travail.

En effet, si Anna se réjouit de passer beaucoup de temps en réunion, pour Marc, cet aspect de son travail se révèle être un non-sens. Cette subjectivité du sens est liée à nos valeurs personnelles, à nos appétences et notre vision du travail.

Le sens peut se définir par trois dimensions : 1) l’orientation que prennent les tâches de notre travail, 2) la finalité c’est à dire le but servi par le travail et enfin 3) la signification du travail à nos yeux et aux yeux des autres.

Quand ces trois dimensions s’emmêlent un peu les pinceaux… et bien la question « mais à quoi sert mon travail ? » surgit.

Le déclic

Un beau matin, on se lève et on ne sait plus vraiment pourquoi. L’envie n’est plus vraiment présente, on traine des pieds et on commence à se poser des questions auxquelles nous n’avons jusqu’alors jamais songé !

On n’ose pas vraiment partager nos doutes, et nous culpabilisons de cette situation. Commence dès lors une bataille intérieure avec des questionnements infinis : « mais alors ? de quoi pourrais-je me plaindre ? Moi qui dispose d’un salaire, d’un travail qui n’est pas pénible physiquement, un CDI, 12 RTT par an et tous les avantages en nature ? » « pourquoi devrais-je remettre tout cela en cause ? et puis, suis-je assuré(e) de trouver mieux ? », « que faire d’autre? » ou encore « c’est passager, cela va passer… ». De nombreuses injonctions viennent aussi nourrir ce conflit intérieur du type « il faut avoir un CDI, le CDI c’est la sécurité », « mieux vaut travailler dans une grande entreprise « , « je dois être ambitieux »…

Trouver des réponses à sa recherche de sens

Pour entamer une réflexion autour de cette question subjective, il est intéressant de pouvoir se questionner autour de trois grands axes :

Le sens de son travail actuel (ou l’expérience la plus récente) : avec un examen approfondi des caractéristique du poste et de l’organisation

Le sens dans une acception du terme « direction » : quel est mon parcours, quels choix ont façonné ma carrière, quels changements ai-je opéré?

Le sens dans une acception du terme « signification » : que représente le travail pour moi et pour la société dans laquelle j’évolue? Quel est mon positionnement?

La période de questionnement est accompagnée de phases d’hésitation. Ce qui caractérise cette période est la profusion d’idées, de projets, de plans… sans pouvoir prendre de réelles décisions. Plusieurs pistes émergent, parfois très différentes, parmi elles souvent, la piste de rester dans sa situation actuelle, devenir entrepreneur, changer de société, partir à l’étranger, déménager, se former … la liste est infinie, chacun ayant ses propres projets et idées. Cette phase d’indécision est normale et peut durer plusieurs mois, elle est parfois vécue difficilement car le doute est coûteux en énergie. C’est ici tout l’intérêt de se faire accompagner par un professionnel pour y voir plus clair et adopter une stratégie de choix et d’actions.

Comment s’y prendre?

Face à cette situation, il est intéressant de pouvoir se questionner dans un premier temps sur le motif de la perte de sens et les orientations possibles :

  • Est-ce lié au métier en lui-même? à l’organisation de ma société?
  • A quand remonte la dernière fois où je me suis senti épanouie? dans quel contexte?
  • Poser sur une feuille les sources de réjouissances et en face les sources de désintérêt
  • Quels sont pour moi les facteurs contribuant à mon bien-être ?
  • Quelles options sont envisageables ?
  • Quelles sont mes besoins « vitaux » et mes priorités en terme de moyens financiers ?
  • etc…

Si vous souhaitez vous faire accompagner et orienter votre carrière vers un métier qui vous ressemble, vous pouvez consulter mon programme « Trouver Sa Voie » ici 💪.